C’EST POSSIBLE !

Aimé 

Pingi

Blogueur

Un rendez-vous historique pour le commerce mondial

Qu’est-ce que c’est ? L’Organisation mondiale du commerce, basée à Genève, réglemente le flux international de marchandises entre 164 nations et aide à résoudre les violations et les conflits commerciaux. Titulaire d’un doctorat du MIT, Mme Okonjo-Iweala a passé 25 ans à la Banque mondiale et siège aux conseils d’administration de Twitter et de la Standard Chartered Bank. Lorsqu’elle commencera son mandat de 4,5 ans à l’OMC le mois prochain, elle sera la première femme, africaine et (une double nationalité depuis 2019) américaine, à diriger l’organisation.

Un rendez-vous historique pour le commerce mondial


Souvenez-vous de ce nom : Ngozi Okonjo-Iwealea. Hier, elle a été choisie comme nouvelle directrice générale de l’Organisation mondiale du commerce.

Qu’est-ce que c’est ? L’Organisation mondiale du commerce, basée à Genève, réglemente le flux international de marchandises entre 164 nations et aide à résoudre les violations et les conflits commerciaux.
Titulaire d’un doctorat du MIT, Mme Okonjo-Iweala a passé 25 ans à la Banque mondiale et siège aux conseils d’administration de Twitter et de la Standard Chartered Bank. Lorsqu’elle commencera son mandat de 4,5 ans à l’OMC le mois prochain, elle sera la première femme, africaine et (une double nationalité depuis 2019) américaine, à diriger l’organisation.

Sa mission
L’OMC s’est efforcé de suivre le rythme des relations de plus en plus tendues entre les États-Unis et la Chine et de la montée du protectionnisme dans le monde entier. Okonjo-Iweala veut réformer l’OMC pour regagner le respect, promouvoir le commerce équitable et contribuer à la reprise de l’économie après la pandémie.

Son organisation doit également décider si les États-Unis ont commis une faute en 2018, lorsque l’administration Trump a institué des droits de douane sur l’acier et l’aluminium en invoquant la justification non conventionnelle de la sécurité nationale.

Mais d’abord… l’OMC a besoin que son tribunal fonctionne. Les anciens présidents Obama et Trump ont bloqué les nouveaux juges, paralysant ainsi l’organe qui règle les différends. Le président Biden n’a pas dit s’il laisserait les nominations de nouveaux juges reprendre.

C’EST POSSIBLE

Remontez
Our time: 1:47am UTC
Share via
Copy link
Powered by Social Snap