L’émeute est la langue de ceux qui ne sont pas entendus », expliquait Martin Luther King Jr. il y a 53 ans

29 mai 2020 Actualité, RÉCENT


Les émeutes et les pillages ne sont pas nouveaux en Amérique – et ils ne sont pas le fait exclusif d’une race. Alors que des quartiers de Minneapolis sont passés de la protestation pacifique contre la mort de George Floyd au pillage, à l’incendie criminel et au vandalisme dans la nuit de mercredi à jeudi, le King Center – fondé par la veuve de Martin Luther King Jr. pour promouvoir la « philosophie et la méthodologie non-violente » de MLK Jr. – a publié cet extrait du discours de King sur « l’Autre Amérique » prononcé en 1967 à l’université de Stanford.

S’exprimant deux ans après les émeutes de Watts en Californie en août 1965 et les émeutes raciales de Harlem l’été précédent, King a passé quelques minutes à essayer d’expliquer la cause des émeutes à son public majoritairement blanc.

L’Amérique a toujours « fait un pas en avant sur la question de la justice et de l’égalité raciales » pour ensuite « faire certains pas en arrière », a déclaré M. King. En raison de la pauvreté noire et de l’injustice raciale largement répandues et ignorées, « toutes nos villes sont potentiellement des poudrières », a-t-il ajouté, et « beaucoup dans les moments de colère, beaucoup dans les moments de profonde amertume se livrent à des émeutes ». King a poursuivi :

Permettez-moi de dire, comme je l’ai toujours dit et je continuerai toujours à le dire, que les émeutes sont socialement destructrices et autodestructrices. … Mais en dernière analyse, une émeute est le langage de ceux qui ne sont pas entendus. Et qu’est-ce que l’Amérique n’a pas entendu ? Elle n’a pas entendu que la situation des pauvres noirs s’est aggravée ces dernières années. Elle n’a pas entendu que les promesses de liberté et de justice n’ont pas été tenues. Et elle n’a pas entendu que de larges segments de la société blanche sont plus préoccupés par la tranquillité et le statu quo que par la justice, l’égalité et l’humanité. Ainsi, dans un sens réel, les étés d’émeutes de notre nation sont causés par les hivers de retard de notre nation. Et tant que l’Amérique retardera la justice, nous serons dans la position d’avoir ces récurrences de violence et d’émeutes encore et encore. [Martin Luther King Jr., « The Other America »]


close
L’émeute est la langue de ceux qui ne sont pas entendus », expliquait Martin Luther King Jr. il y a 53 ans
Remontez
Share via
Copy link
Powered by Social Snap