L’art de la guerre – Minute Essentielle n°109

14 août 2019 MOTIVATION, PARTAGE, RÉCENT


Silhouette of Civil War Soldier on Bloody Lane at Antietam National Battlefield

L’Art de la guerre de Sun Tzu est l’un des premiers traités militaires.

Écrit il y a plus de deux millénaires, l’ouvrage a traversé l’épreuve du temps pour s’imposer comme un classique sur la stratégie et la tactique militaire.

Sa sagesse a influencé des dirigeants et des généraux d’armée, et ses connaissances trouvent un écho particulier dans des domaines où la concurrence est de taille : la politique, le commerce, le sport, le divertissement.

Sun Tzu était un général militaire accompli, un stratège et un philosophe pendant la dynastie des Zhou de la Chine ancienne (500 ans avant notre ère).

Son approche de la guerre pourrait se résumer à la duperie, la rapidité d’exécution et de viser les points faibles de l’ennemi.

L’objectif étant de minimiser le plus que possible les pertes et les coûts engendrés par une guerre.

Que tu sois freelance, entrepreneur ou membre d’une organisation, les stratégies millénaires que tu vas découvrir dans cet article peuvent s’appliquer dans ta vie personnelle et professionnelle.

Je te partage un extrait de mon résumé complet.

Planifiez toujours pour vous conduire à la victoire

Le chef ou le général, qui a le meilleur plan, aura, dans la plupart des cas, toujours l’ascendant sur celui qui ne l’a pas.

Alors quelles sont les bases ?

La base du plan est la comparaison des forces et des faiblesses de ton ennemi avec les vôtres.

Les principaux points à méditer sont :

1) Lequel des chefs/généraux belligérants a un public plus loyal ?

Dans la vie de tous les jours, cela pourrait désigner la fiabilité de tes collègues ou la confiance de tes amis.

Es-tu une personne de confiance pour rassembler des personnalités de qualité prêtes à te soutenir ?

Si tu as un accident grave, qui serait prêt à venir te voir à ton chevet ?

Quelles sont les personnes sur lesquelles tu peux compter ?

2) Lequel des chefs de guerre ou des généraux est le plus compétent ?

Qui est le meilleur pour prendre une décision lorsqu’il s’agit de trouver un restaurant ? Un livre ? Une information juridique ? Un bon plan ?

Plus tu prends de bonnes décisions dans ton domaine, plus tu es susceptible de réussir.

Bien sûr, tu ne peux pas être bon partout.

Il n’y a rien de pire que de faire très bien quelque chose qui n’avait pas besoin d’être fait.

D’où l’intérêt de savoir bien s’organiser en amont et déléguer aux personnes qui sont meilleures que toi.

3) Quelle nation a une armée plus forte et plus disciplinée ?

Connais-tu des personnes qui font preuve d’autodiscipline dans leur mode de vie ?

Qui sont les mieux formés ?

Qui est parvenu à accomplir de grandes réalisations ?

Rester concentré envers son objectif, demeurer ferme et constant, ne pas céder aux nombreuses distractions peut t’apporter un véritable avantage concurrentiel surtout dans cette ère de distraction.

4) Quel pays peut appliquer des horaires stricts et régimentaires dans son armée ?

Respectes-tu ta parole ? Dors-tu à la même heure ? Manges-tu correctement ? Es-tu en proie à des addictions ?

La cohérence est familière et rassure.

Elle te fait gagner un temps précieux dans ton processus pour avancer et accélère ton efficience en t’empêchant de réfléchir aux décisions les plus élémentaires (Que manger ? Quand dormir ? Que faire de son temps libre ? etc.).

Cette discipline peut également se voir parmi les personnes de ton équipe.

5) Quelles sont les conditions dans lesquelles la guerre sera menée : terrain, temps, distance à parcourir, etc.

Es-tu dans un terrain qui sublime tes compétences et tes talents ?

Ou bien as-tu le sentiment d’être enfermé dans un endroit qui limite ton potentiel ?

Qu’es-tu prêt à accomplir pour atteindre tes objectifs malgré d’éventuels scénarii qui jouent en ta défaveur ?

Si le pays dans lequel tu vis ne semble pas être en adéquation avec ta sensibilité, peut-être que tu pourrais envisager de t’installer à l’étranger pour mieux valoriser tes talents.

Dans les conditions, le contexte joue un rôle majeur qui préconditionne le potentiel de tes aptitudes.

Pense à l’école dans laquelle tu as étudié, les professeurs que tu as eus, tes camarades de classe avec qui tu as grandi.

Tu peux te demander comment ces informations pourraient-elles t’être utiles ?

Imagine que tu viens d’être licencié et que tu as de la difficulté à trouver du travail.

Au lieu d’être déprimé, faire l’inventaire (honnête) de tes forces et de tes faiblesses, puis élabore un plan pour t’assurer que tu fixes un objectif pour obtenir un emploi dans un laps de temps.

Par exemple, une personne qui sait coder peut facilement trouver un emploi parce que la demande est grande.

Ça, c’est l’Art de la guerre !

Comment ?

Eh bien, tu es en train d’élaborer une stratégie, n’est-ce pas ?

Ton ennemi est l’autre candidat.

Bien entendu, tu ne lui feras pas de mal, mais tu tenteras de gagner ce poste en étant plus malin que lui.

Clique ici pour lire le résumé complet du livre.

Onur


close
Partagez
L’art de la guerre – Minute Essentielle n°109
Remontez
Share via
Copy link
Powered by Social Snap