Je suis Aimé Pingi, citoyen de Rouyn-Noranda. Je suis chimiste et travaille dans le secteur des ressources naturelles. Homme impliqué activement dans la communauté ici en Abitibi-Témiscamingue depuis près d’une décennie.

Je suis arrivé en Abitibi-Témiscamingue en 2008 et la même année je me suis impliqué au comité de loisirs du village de St Félix de Dalquier qui m’avait accueilli.

Avec ce comité, nous avions apporté l’idée d’aménager un terrain de soccer et monter divers projets pour dynamiser le village.

Une année après, je rejoins le centre prévention Suicide Amos dont je deviens président du conseil d’administration quelques mois après. Entouré d’une équipe solide et dynamique, nous avions récolté diverses reconnaissances dans la communauté amossoise dont celle du meilleur conseil d’Administration.

En 2011, nous avons fait venir les anciens canadiens de Montréal pour un match de hockey bénéfice au profit du Centre Prévention Suicide d’Amos. Une activité grandiose qui a donné une excellente visibilité au centre tout en nous apportant les moyens financiers pour poursuivre notre mission.

Quelque temps après, je me vois confier la présidence de la Croix-Rouge section Abitibi. Poste que j’ai occupé pendant 2 ans avec des répercussions positives pour la région et la Croix-Rouge.

Suite à toutes ces implications, je deviens ambassadeur de tourisme Abitibi-Témiscamingue pour l’organisation d’événements ayant eu d’impact positif pour la région.

Préoccupé par les parcours de personnes immigrantes et les difficultés qu’elles peuvent rencontrer et afin de favoriser une meilleure compréhension entre les différentes cultures en présence dans la région, je rejoins la Mosaïque Interculturelle dont le siège est à Rouyn Noranda. Je commence ainsi à organiser différentes activités d’échanges interculturelles. Je suis actuellement le président du Conseil d’Administration de la Mosaïque Interculturelle et vice-président du Club Optimiste de Rouyn Noranda.

J’ai été aussi membre du comité de gouvernance des Eskers à Amos dont le but était de préserver la qualité de notre eau souterraine.

Déjà en République Démocratique du Congo, je me suis impliqué activement avec les structures de l’ONU et le  club optimiste en créant le premier club de Kinshasa dans le but d’inspirer les meilleurs chez les jeunes.

Et, toujours en RD Congo, j’ai pu assister à plusieurs conférences et formations de calibre international qui m’ont conduit à être désigné pour représenter le Congo au parlement de la jeunesse africaine à Tripoli.

J’aime donner de mon temps pour redynamiser la communauté et en faire un endroit meilleur pour tous.

J’ai fait beaucoup de plaidoyer à l’international et auprès des députés canadiens dans le cadre de la lutte contre la pauvreté extrême avec RÉSULTATS Canada dont j’assure le rôle de group leader en Abitibi-Témiscamingue. 

Get Your Audio Mastered Instantly with CloudBounce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Remontez
Share via
Copy link
Powered by Social Snap